Biographie

concertiste - musicologue - pédagogue

Stéphanie Moraly est d’un engagement remarquable.  Le son respire, touche à des cimes inouïes. Minimalisme et puissance, flamme et vibration. 

Jean-Dominique Burtin, La République du Centre

L’archet de la jeune femme élance les mouvements extrêmes avec flamme. Superbe.

François Laurent, Diapason
  • Premiers prix et concerts en soliste à 10 ans
  • 1er Prix du Conservatoire de Paris à 19 ans
  • Master of Music du New England Conservatory de Boston (USA)
  • Nombreuses récompenses discographiques
  • Violoniste du Duo Moraly-David
  • 1er violon du Quintette Syntonia
  • Docteur en musicologie (Université Paris-Sorbonne)
  • Professeur au CRR de Paris et au Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB), titulaire du CA

Artiste multifacette, Stéphanie Moraly est à la fois violoniste concertiste, pédagogue, et musicologue spécialiste de musique française, comme en témoignent ses enregistrements, ses créations et ses écrits musicologiques.

Musicienne précoce, elle se produit dès 11 ans en soliste au Théâtre du Châtelet avec l’Orchestre de Chambre de Paris. Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à 19 ans, elle se perfectionne au New England Conservatory de Boston (USA) avec Michèle Auclair.

Lauréate de nombreux concours et fondations, Stéphanie Moraly se produit en soliste avec orchestre en France, en Italie, aux États-Unis, en Lituanie et au Brésil, sous la direction de chefs tels George Pehlivanian, Jean-Jacques Kantorow, Philippe Ferro ou Graziella Contratto, dans un répertoire allant de Mozart à Kurt Weill, en passant par Beethoven, Saint-Saëns ou Chostakovitch.

Chambriste recherchée, elle donne de fréquents récitals et participe à de nombreux festivals dans le monde entier. En duo avec le pianiste Romain David, elle enregistre les œuvres intégrales de Louis Aubert et Olivier Greif, ainsi que les sonates de Debussy et Koechlin. Premier violon du quintette Syntonia, elle grave les œuvres de Dvorak, Suk et Tôn-Thât Tiêt. Les disques et DVD de Moraly font l’unanimité de la critique (Diapason d’Or, Choc Classica, 5 Diapasons, 5 croches Pizzicato…).

Stéphanie est également titulaire d’un Doctorat de Paris-Sorbonne pour sa thèse sur la sonate française pour violon et piano (1868-1943). Par ailleurs remarquée très tôt pour ses qualités de pédagogue, elle devient, à 20 ans, assistante de Michèle Auclair à Boston. Titulaire du Certificat d’Aptitude de violon, elle se voit sollicitée pour donner cours et masterclasses en France et à l’étranger (Brésil, U.S.A., Canada…), et enseigne actuellement au CRR de Paris ainsi qu’au Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB).

Stéphanie Moraly joue un violon français de Léopold Renaudin (1783).

Share: